La Côte d’Ivoire sacrée championne de la CAN 2024 : Le sélectionneur Jean-Louis Gasset démissionne en cours de route, Emerse Faé conduit les Éléphants à la victoire

Le monde du football est souvent imprévisible, et parfois, même les scénarios les plus inattendus peuvent se dérouler sur le terrain. C’est ce qu’a vécu la sélection ivoirienne lors de la Coupe d’Afrique des Nations 2024, où un changement de cap inattendu a abouti à un triomphe spectaculaire.

Après une défaite humiliante contre la Guinée équatoriale (4-0) et avant même de connaître l’issue de la phase de groupes, le sélectionneur Jean-Louis Gasset a présenté sa démission. Cette décision choc a pris de court bon nombre de fans et de membres de la Fédération ivoirienne de football.

Face à ce vide soudain, la Fédération a tenté de faire appel à Hervé Renard, le coach de l’équipe de France féminine, dans l’espoir de trouver un remplaçant. Cependant, malgré les efforts déployés, cette tentative s’est soldée par un échec. C’est alors qu’Emerse Faé, précédemment adjoint, a été désigné pour prendre les rênes de l’équipe nationale. Cette promotion inattendue a soulevé des questions et des doutes, mais Faé a rapidement fait taire les sceptiques.

Sous la direction d’Emerse Faé, les Éléphants ont entamé un incroyable parcours vers la victoire. Après des qualifications tendues contre le Sénégal aux tirs au but (1-1, 5-4 tab), le Mali en prolongation malgré une longue période en infériorité numérique (2-1 ap), et la République démocratique du Congo (1-0), les Ivoiriens se sont retrouvés en finale, prêts à affronter le Nigeria.

Dans un match palpitant, les Éléphants ont surmonté tous les obstacles pour s’imposer face au Nigeria et décrocher le titre tant convoité. Emerse Faé, avec sa vision et sa détermination, a su inspirer son équipe à atteindre des sommets inattendus, transformant la déception initiale en triomphe final.

Ce parcours remarquable est un témoignage de la résilience et de la force de caractère de l’équipe ivoirienne, ainsi que de la capacité de leadership d’Emerse Faé. Son ascension fulgurante, de l’ombre à la lumière, restera gravée dans les annales du football ivoirien comme un exemple de courage et de détermination.

Alors que les fans de football africain célèbrent cette victoire historique, l’histoire retiendra le nom d’Emerse Faé comme celui qui a conduit les Éléphants de l’humiliation au triomphe. Cependant, qu’en est-il de ceux qui tiennent la Fédération Haïtienne de Football en otage et gaspillent le potentiel de nos talents footballistiques ? Quand vont-ils démissionner pour permettre une transformation de l’histoire, de la honte à la gloire pour nos sélections nationales ?

IMAGE : BBC AFRIQUE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *