Reprise des vols commerciaux à l’aéroport Toussaint Louverture après trois mois de fermeture

IMAGE: Wikipedia, IATA: PAPICAO: MTPP

Ce lundi 20 mai 2024 marque la reprise tant attendue des vols commerciaux à l’aéroport international Toussaint Louverture, après une fermeture de trois mois consécutifs à l’attaque de la coalition des gangs « Viv Ansanm » menée par le tristement célèbre chef de gang Jimmy Cherisier, alias Barbecue.

L’attaque, survenue le 29 février dernier, avait plongé le pays dans une crise sans précédent. Les gangs armés avaient non seulement semé la terreur dans la capitale, mais avaient aussi pris pour cible le principal aéroport du pays. Au moins un avion avait été touché par des tirs, illustrant le niveau de danger extrême pour les passagers et le personnel. Face à cette menace, les compagnies aériennes avaient été contraintes de suspendre tous les vols commerciaux, paralysant ainsi le trafic aérien et isolant davantage Haïti sur la scène internationale.

Le Premier ministre d’alors, Dr. Ariel Henry, qui était en voyage, n’a pas pu revenir au pays en raison de ce blocage. Les forces de sécurité se sont montrées impuissantes face à l’attaque des gangs sur l’aéroport. En réponse à cette situation chaotique, des acteurs politiques de plusieurs secteurs se sont empressés de signer un accord politique le 3 avril dernier pour combler le vide laissé par l’absence de l’ex-Premier ministre Ariel Henry en mettant en place un Conseil présidentiel de neuf membres.

Malgré l’installation du Conseil Présidentiel de Transition le 25 avril 2024, la situation sécuritaire du pays peine encore à s’améliorer. La réouverture de l’aéroport est plutôt le fruit d’une présence accrue des soldats américains, qui opèrent plusieurs vols en préparation de la venue de la force multinationale de soutien à la sécurité, attendue en Haïti dans les prochains jours.

La réouverture du principal aéroport du pays est tout de même un soulagement pour Haïti, qui est restée isolée pendant plus de trois mois. Cependant, le problème de l’insécurité reste entier. Le Conseil Présidentiel de Transition, qui devait apporter une lueur d’espoir, est actuellement embourbé dans des luttes intestines, tuant ainsi toute perspective d’amélioration pour le peuple haïtien.

En dépit de ces défis, la reprise des vols commerciaux à l’aéroport Toussaint Louverture est perçue comme un signe d’espoir et un premier pas vers le rétablissement d’une certaine normalité. Les regards se tournent désormais vers les autorités haïtiennes et le déploiement de la force multinationale de soutien à la sécurité. Le chemin vers la stabilité et la prospérité est encore long et semé d’embûches, mais cette réouverture offre une lueur d’espoir dans une période sombre pour Haïti.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *